LE CONCEPT

Les Po’Boys, fameux sandwiches typiques de la Louisiane à base de viande ou de fruits de mer frits, partagent leur nom et leur enracinement populaire avec la fanfare ligérienne fondée en 2016, dans la lignée des orchestres traditionnels de la Nouvelle-Orléans. À l’instar de l’ambiance festive et collective des Brass Band, des fanfares, des parades et des concerts que l’on trouve sur les rives du Mississippi, les Po’Boys font les heures chaudes des Festivals, des soirées et des salles de concerts ! Musique, costumes, danse, ateliers participatifs, c’est tout un voyage qui se construit autour et avec le public.

En 2016, l’équipe des Po’Boys se rend à La Nouvelle-Orléans dans le foyer de la musique afro-américaine où elle travaille avec de grands musiciens de Brass Band locaux, le Dirty Dozen Brass Band, le Hot 8 Brass Band, les Stooges Brass Band ou encore le Preservation Hall Jazz Band.

Les Brass Band, ces orchestres de percussions et de cuivres, sont les symboles de la Louisiane. Partie intégrante de la vie locale, ils jouent pour toutes sortes d’occasions : les funérailles, les réunions sportives, les carnavals, les rencontres politiques, les fêtes organisées par des sociétés diverses… Ils accompagnent les moments difficiles comme les événements joyeux ou marquants et ont une véritable vocation sociale. Soutien aux familles, activité de communauté et fierté de chaque quartier, les orchestres sont partout dans les rues, les restaurants, les jazz clubs, les parcs… La fête et la musique sont omniprésentes. Dans ce festival permanent, les Po’Boys s’imprègnent à la fois de l’héritage de la culture française, des traditions afro-américaines et de l’influence des caraïbes.

Le collectif s’initie aussi aux danses de parades et se forme auprès de Dancing Man 504 – danseur reconnu de la ville -pour les chorégraphies. Imprégnés jusqu’aux os, des oreilles aux orteils, les Po’Boys participent à une Second Line où ils suivent les musiciens du Da Truth Brass Band. C’est toute la richesse et la force de cette culture que les Po’Boys importent dans un concert et deux concerts- spectacles qu’ils proposent en France, en Europe et au-delà.

De retour en France, le Brass Band recrée l’ambiance frénétique des orchestres de Louisiane et entraine le public dans une expérience atypique et puissante où la participation de chacun n’est pas optionnelle mais un prérequis à la fête ! Pour cela, le public apprendra à chanter aux rythmes énergiques et enracinés de la musique traditionnelle et à esquisser au travers d’ateliers et au cours des représentations quelques pas rituels de danse de rue. Des costumes aussi surprenants qu’élégants sont mis à disposition. Les Po’Boys peuvent même proposer un repas cajun.

Immersion et interaction assurées ! Ça chante, ça danse, ça groove ! Quels que soit l’âge ou le niveau, tout le monde trouve sa place et se laisse entrainer. Et c’est bien là ce que cherchent les Po’Boys en recréant l’univers de la Nouvelle-Orléans, terre moite, terre de culture musicale forte, de partage, de soutien, d’interculturel, terre transgénérationnelle et … de joie de vivre !

Saviez-vous que Louis Armstrong et Sidney Bechet, pionniers du jazz, ont débuté dans des fanfares ? Devenus des symboles de la Louisiane, les brass bands et leur répertoire ont depuis beaucoup évolué. Les nouvelles générations ont intégré le funk, le hip-hop, la pop culture contemporaine et laissent la porte ouverte aux compositions. C’est dans cette même veine que les Po’Boys interprètent des chants indiens typiques d’un Mardi Gras, des chants traditionnels et solennels (Gospel, work songs), revisitent avec brio les standards du jazz de la Nouvelle Orléans et s’emballent tout autant sur les cadences du swing festif des années 1930. Le répertoire est composé de reprises des grands groupes de NOLA (Dirty Dozen Brass Band, Preservation Hall Jazz Band, Rebirth Brass Band…) et fait également la part belle aux créations puisque plusieurs musiciens sont aussi compositeurs. Les chants collectifs font irruption régulièrement au cours du spectacle et l’énergie insufflée par le Grand Marshal Cathy impulse le mouvement et la participation du public. Le talent des musiciens n’a d’égal que l’énergie qu’ils déploient sur scène et la puissance de leurs sections rythmique et cuivre. Votre esprit a envie de s’évader ? Vos oreilles de se laisser porter par un répertoire varié et tout en finesse ? Et votre corps a envie de swinguer ? Laissez-nous vous faire vibrer !

New Orleans Party #1

Street Parade

Chalon dans la rue 2018

Hé-là bas